Numéros urgence.jpg

urgences.png

Le 112, c'est le numéro unique de secours depuis votre portable !

Police ou la Gendarmerie : 17
Pompiers : 18
urgences médicales : 15

Gendarmerie de Hoymille : 03.28.68.65.22

Médecin de Garde (Médi'ligne 59) : 03.20.33.20.33
Centre Anti Poison : 03.20.44.44.44
Pharmacie de garde (Servigarde) : 08.25.74.20.30 - www.servigardes.fr

Urgence électricité = Enedis (ex-EDF) : 09.72.67.50.59 suivi du code postal 59380
Urgence gaz = GRDF : 0800.47.33.33
Urgence eau potable = Noréade : 03.28.42.43.33 / 06.87.69.41.74


Risque nucléaire

EDF_IODE_affiche_generique_.jpg
EDF_IODE_affiche_preventive.jpg

En 2016, le Gouvernement a pris la décision d’étendre le rayon des PPI autour des centrales nucléaires de 10 à 20 km. Il s’agissait, à la suite de l’accident nucléaire de Fukushima en 2011, de réviser le dispositif de protection des personnes. L’extension du rayon des PPI de 10 à 20 km permet en effet d’améliorer la réactivité des pouvoirs publics (communes, préfectures, etc.) et de mieux sensibiliser et préparer la population à réagir en cas d’alerte nucléaire.

Qu’est-ce que le Plan particulier d’intervention (PPI) ?

Le PPI est un dispositif établi par l’État pour protéger les personnes, les biens et l’environnement et pour faire face aux risques liés à l’existence d’une installation industrielle. Si un événement nucléaire se produisait et qu’il était susceptible d’avoir des conséquences à l’extérieur du site, le préfet prendrait la direction des opérations et s’appuierait sur ce plan, qui est une des dispositions spécifiques du plan ORSEC départemental.

Qu’est-ce que cela change concrètement pour les citoyens ?

Une mise à disposition préventive et gratuite de comprimés d’iode est organisée.
Elle sera accompagnée d’une campagne d’information sur les risques associés à la présence d’une centrale nucléaire, la prévention de ces risques et la conduite à tenir en cas d’alerte nucléaire. Chaque foyer et responsable d’établissements recevant du public (écoles, commerces, installations sportives, administrations, etc.) a reçu un courrier lui permettant de retirer ses comprimés d’iode en pharmacie.
Au niveau des autorités locales, toutes les communes du PPI de la centrale de Gravelines se doteront d’un Plan communal de sauvegarde (PCS) qui planifie les actions à mener par les acteurs locaux en cas d’urgence.

En savoir plus :

• le site www.distribution-iode.com et notamment sa foire aux questions et ses vidéos pédagogiques ;
• les conseillers du N° Vert 0 800 96 00 20 (appel gratuit) répondent à toutes vos questions du lundi au vendredi de 10h à 18h30 et le samedi de 10h à 12h.


Contact avec la CPAM de Flandres

contact-CPAM.jpg

En poursuivant votre navigation sur ce Site Internet, vous acceptez l'utilisation de cookies qui permettent le bon fonctionnement de ce site et de ses services.